Utilisation du sous-compteur modulaire

Aujourd’hui, entreprises comme particuliers sont de plus en plus nombreux à installer un sous compteur modulaire. Quelles sont les raisons qui poussent ces entités à le faire et quelles sont les précautions à prendre ?

Qu’est-ce qu’un sous-compteur modulaire ?

Également appelé compteur divisionnaire ou encore défalcateur, le sous-compteur modulaire est un appareil qui permet de mesurer la consommation d’électricité dans une partie du logement où il est installé. C’est ainsi que deux foyers qui se partagent la même maison et qui n’ont souscrit qu’un seul contrat auprès d’un fournisseur peuvent déterminer la consommation réelle d’électricité de chaque foyer. Il est également possible de s’en servir pour connaître précisément la consommation électrique des appareils situés dans une partie du logement avec Butagaz.

Le sous compteur modulaire permet également de diviser la consommation constatée par le compteur EDF entre plusieurs circuits monophasés ou triphasés. L’avantage d’utiliser un sous-compteur électrique triphasé est qu’il permet de contrôler la consommation associée à chaque phase de l’installation électrique. En conséquence, il limite considérablement les risques de voir son disjoncteur sauter.

Le prix du sous-compteur divisionnaire

Il existe un certain nombre de critères qui déterminent le prix d’un sous compteur modulaire. En premier lieu, il y a le type de compteur électrique, à savoir monophasé ou triphasé. En outre, ce prix varie en fonction des modalités d’affichage de la consommation, que ce soit sur écran LCD ou sur compteur mécanique. Par ailleurs, les différentes possibilités d’affichage et de différenciation de l’option heures pleines/heures creuses entrent également en ligne de compte dans la détermination du prix de cet accessoire électrique.

Ce prix dépend encore du niveau de précision de la mesure de l’appareil et des dimensions de celui-ci. En général, il oscille entre 25 et 100 €, en fonction des caractéristiques énumérées ci-dessus. Il faut encore y ajouter le coût de la main-d’œuvre pour la pose. Il ne faut d’ailleurs pas hésiter à contacter votre fournisseur d’électricité afin qu’il puisse vous fournir des devis établis par des professionnels dans ce domaine. Quoiqu’il en soit, il est toujours recommandé de vérifier que le sous-compteur que vous allez acheter est adapté à votre modèle de tableau électrique. D’autre part, il est important de savoir qu’il est interdit de revendre de l’électricité en France. Ce qui signifie qu’un propriétaire n’a pas le droit de facturer la consommation d’électricité sur son contrat et enregistrée par un sous-compteur à son locataire. Toutefois, cette pratique est autorisée en cas de location saisonnière.

Par la rédaction

Rédigé le 2020-04-05


Autres articles

total energies
Une électricité renouvelable

total energie